FANDOM


Calendrier

L'année est basée sur le cycle des deux lunes de la Taerre : Luna (la grande et pâle lune qui a une périodicité de 28 jours) et Célène (petite, de couleur aigue-marine qui marque les quatre festivalx).

Semaine standard en Flannesse
Lunedi Maredi Tertredi Dieudi Ventedi Astredi Dimanse
Travail Travail Travail Culte Travail Travail Repos
Douzelune de Luna et les quatre Festivals
Commun Saison Elfique (mois de/des/de la...)
Froidenoce Solstice d'hiver
Doufoyer Hiver Cristaux de glace
Semailles Printemps Saule jaune
Froidure Printemps Neige fleurie
Regain Equinoxe du printemps
Plantain Eté naissant Bourgeons
Migreplume Eté naissant Violettes
Coeurazur Eté naissant Cueille-baie
Chaudenoce Solstice d'été
Moissonnier Eté mourant Champs dorés
Moibéni Eté mourant Tournesols
Vendangier Eté mourant Chute des fruits
Brassine Equinoxe d'automne
Soufflebise Automne Feuilles d'or
Closeporte Automne Glace tintant
Longuenuit Automne Blanche dentelle

Climats

La Flannesse est exceptionnellement choyée en matière de climat. A l'exception des latitudes nordiques, les températures tombent rarement sous le point de congélation, sauf pendant les deux mois d'hiver et la nuit, au début du printemps et à la fin de l'automne. Au plus profond de l'hiver, la température atteint le point de congélation pendant quelques jours puis un réchauffement graduel prend place. Les régions du nord et du nord-est sont en général beaucoup plus froides, à cause des mers environnenantes qui contribuent à maintenir des conditions hivernales pendant une période atteignant près du double de celle du coeur de la Flannesse. Une exception importante à cette règle générale est l'océan Dramidj, dont les étranges courants chauds modèrent le climat des terres qui le bordent.

L'automne, l'hiver et le printemps sont des saisons plutôt courtes, mais l'été peut s'étendre sur cinq mois ou plus dans le centre de la Flannesse. Les vents dominants soufflent du nord-est en automne et en hiver et de l'est/sud-est le reste de l'année. La plupart des régions reçoivent des précipitations en quantité suffisante pour s'assurer des récoltes abondantes.

Monnaies

Métal Furyondie Verbobonc Dyves Faucongris Véluna Célène Principauté d'Ulek
Platine Paladin Feuille Citadelle Plaque Brillant Voile de lune Grande couronne
Or Gerbe de blé Gerbe de blé Gerbe de blé Orbe Crosse Couronne solaire Forge
Electrum Chevalier Chevalier Galère Fortune Bâton Manteau stellaire Enclume
Argent Shéridan Aiguille Chariot Noble Tour Fleur de campanume Marteau
Cuivre Commun Commun Commun Commun Main Feuille de chêne Commun

Langues

On parle principalement cinq langues à travers la Flannesse, le commun étant la plus importante. La plupart des gens sont capables de parler plus d'une langue, quoi que les barbares et les individus dénués d'éducation ne parlent le plus souvent qu'un seul langage.

Baklunite ancien

Comptant parmi les ancètres du commun, le baklunite présente peu de ressemblance avec son rejeton. Plusieurs dialectes baklunis courants sont basés sur ce langage classique et sont regroupés sous l'épithète de bas-baklunite. Le baklunite ancien est cependant la forme littéraire normale de ce langage et il se retrouve plus particulièremment dans les domaines de la religion, de la mythologie et de la poésie. C'est aussi la langue des documents officiels et des affaires de la cour à l'ouest des Yatils. Malgré tout, le commun est largement répandu dans l'occident et est surtout utilisé par les individus éduqués et les marchands.

Commun

C'est une combinaison de baklunite ancien et du dialecte de vieil oeridien parlé dans le Grand royaume qui constitue la base de ce langage de commerçants. Initialement apparu sous la forme de moyen-commun il y a de ça plusieurs siècles, cette langue comportait plusieurs éléments oeridiens évidents, de même que des apports baklunis facilement repérables en termes de grammaire et de vocabulaire. Au niveau de la prononciation, des variations régionales étaient également présentes mais tous ces éléments se fondirent et furent uniformisés pendant les années de domination aerdienne, donnant naissance à la langue commune du roi suprême, appelée plus tard le commun. Tout voyageur se doit d'apprendre le commun, sous peine de se trouver gravement handicapé. Très souvent, la traduction d'un langage doit d'abord se faire en commun avant d'aboutir au nouveau langage désiré.

Flanna

Sans aucun doute le plus ancien langage encore utilisé par un nombre important d'individus, le flanna est parlé sous une forme corrompue par les Tainois et les Nomades des Steppes en ont une version plutôt étrange. Langue stagnante, le flanna ne permet pas de traduire aisément des concepts modernes tels que les termes magiques.

Vieil oeridien

Langage jeune, l'oeridien n'a pas adopté beaucoup d'influences extérieures pendant des siècles. Pour cette raison, sa traduction vers n'importe quelle autre langue que le commun demeure difficile. De nombreux libres et documents du Grand royaume ont été écrits en ancien oeridien et dans l'orient lointain, c'est un langage encore très répandu, tant sous sa forme écrite que verbale.

Ancien sulois

Cet ancien langage, autrefois très répandu, disparut presque entièrement lorsque la Pluie de feu incolore détruisit l'Empire suellois. Il est rarement parlé de nos jours, même par les quelques érudits qui le maîtrisent. La tristement célèbre Fratrie écarlate est l'un des rares endroits où son usage est encore en vogue. L'ancien sulois se rencontre principalement sous sa forme littéraire dans les tomes profanes du peuple suellois encore existant. Sa translittération dans les langues et alphabets modernes est difficile et même périlleuse en ce qui concerne les sorts, car la signification de certaines inflexions a été perdue au cours des siècles.

Voici brièvement des dialectes et idiomes qui présentent un certain intérêt :

Druidique

La langue des druides de Flannesse partage des racines avec le flanna mais elle est beaucoup plus spécialisée et figée, s'intéressant seulement à la nature et à l'agriculture.

Rhopan

Langage des Rhéniens, le rhopan est également appelé idiome rhénien parce qu'il emprunte un grand nombre de termes à d'autres langues, y compris l'argot propre à différentes organisations de voleurs. Il n'y a cependant de liens directs avec aucun autre langage de Taerre.

Vélondais

Ce dialecte tribal de vieil oeridien est connu des habitants des régions rurales situées le long de la frontière de Véluna et de la Furyondie. Les locuteurs du commun ne le comprennent pas et il n'a pas de forme écrite.

Flore

Le bois-bronze

Spécialement séché, il devient aussi dur que le métal, tout en gardant un poids inchangé.

Usk

C'est un arbre de grande taille, au tronc très épais et aux larges feuilles oblongues, adoptant la forme générale de l'érable. Son fruit est succulent.

Ipp

C'est un arbre fort commun sur la Flannesse. Son tronc épais porte une écorce verdâtre. En forme de main, les feuilles sont vert émeraude. Il peut atteindre plus de 18m de haut.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard